• ————————————————————————————————————————————————————————————–

Relevé des nuisances olfactives à Saint-Malo – Décembre 2016

reseau-nez-malouinsLes NEZ malouins nous livrent le dernier relevé* de l’année 2016.

Après quelques jours de fortes nuisances devant l’Intra-Muros, sur la patinoire et le marché de Noël, les fêtes de fin d’année se sont passées dans un certain confort olfactif. Gageons que cela présage d’une amélioration en 2017.

*Ce relevé a été envoyé à : Monsieur le Maire de Saint-Malo, la CCI Saint-Malo / Fougéres (Chambre de commerce), la DDCSPP 35 (Direction départementale de la cohésion sociale), l’ARS 35 (Agence Régionale de la Santé), la DREAL Bretagne (Direction Régionale de l’environnement, de l’Aménagement et du Logement) et aux journaux locaux Le Télégramme, Le Pays Malouin, Ouest-France. Les représentants de la TIMAC-Agro-Saint-Malo nous ont notifié qu’ils téléchargeaient sur notre site les relevés des nuisances chaque mois.

Télécharger (PDF, 119KB)

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Relevé des nuisances olfactives à Saint-Malo – Novembre 2016

Relevé des nuisances olfactives à Saint-Malo – Novembre 2016

Les bruits couraient, il y avait inversion de la courbe des nuisances … le relevé du mois de novembre ne le confirme pas.

Ce relevé* des NEZ malouins est consultable ci-dessous

*Ce relevé a été envoyé à : Monsieur le Maire de Saint-Malo, la CCI Saint-Malo / Fougéres (Chambre de commerce), la DDCSPP 35 (Direction départementale de la cohésion sociale), l’ARS 35 (Agence Régionale de la Santé), la DREAL Bretagne (Direction Régionale de l’environnement, de l’Aménagement et du Logement) et aux journaux locaux Le Télégramme, Le Pays Malouin, Ouest-France. Les représentants de la TIMAC-Agro-Saint-Malo nous ont notifié qu’ils téléchargeaient sur notre site les relevés des nuisances chaque mois.

Télécharger (PDF, 156KB)

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Rester debout, la force des faibles ! (soutenus par ‘Super vivienda’)

Alors qu’OSONS! va diffuser ‘AFECTADOS’ en association avec le distributeur et le cinéma Le VAUBAN, quelques personnes nous ont glissé à l’oreille que ce n’était pas cela qui réduirait la crise du logement. “Il faut construire, construire, construire, const….”Ils ont raison mais quoi? et pour qui?
Face à ces personnes sérieuses et bien-pensantes nous avons travaillé et nous avons été chercher l’aide de “super vivienda”.

Pas sérieux?  Au contraire derrière le masque il s’agit ADA COLAU actuellement maire de Barcelone, l’une des plus grandes villes d’Europe. Filmée il y a quelques années alors qu’inlassablement elle bousculait la propagande des promoteurs et des banquiers corrompus en Espagne.

La force des faibles c’est aussi d’innover, de choquer si nécessaire, de résister et de faire tomber les murs.

Relevé des nuisances olfactives à Saint-Malo – Octobre 2016

Il n’y a pas d’appareil qui mesure les odeurs dans leur diversité à part le nez humain”, résume Marion Guiter, chargée de la communication d’Air Pays de la Loire qui a lancé un programme de suivi des odeurs en Basse-Loire. Pour dresser cet état des lieux, Air Pays de la Loire s’appuie sur des “nez” bénévoles.

Alors que nous ne connaissons toujours pas le cahier des charges qui incombe à AirBreizh, le Président de Saint-Malo-Agglomération ironise sur les « renifleurs » :

Il pourra lire avec profit le lien suivant :  Des nez pour traquer les (mauvaises) odeurs des usines .

Le dernier relevé* des NEZ malouins témoigne d’un mois d’octobre moins empesté :

Télécharger (PDF, 140KB)

*Ce relevé a été envoyé à : Monsieur le Maire de Saint-Malo, la CCI Saint-Malo / Fougéres (Chambre de commerce), la DDCSPP 35 (Direction départementale de la cohésion sociale), l’ARS 35 (Agence Régionale de la Santé), la DREAL Bretagne (Direction Régionale de l’environnement, de l’Aménagement et du Logement) et aux journaux locaux Le Télégramme, Le Pays Malouin, Ouest-France. Les représentants de la TIMAC-Agro-Saint-Malo nous ont notifié qu’ils téléchargeaient sur notre site les relevés des nuisances chaque mois.

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Relevé des nuisances olfactives à Saint-Malo – Septembre 2016

Les NEZ malouins ont le regret de vous annoncer qu’il n’y a pas eu d’amélioration de la qualité de l’air au mois de septembre. Vous pouvez consulter leur relevé* en cliquant ici

*Ce relevé a été envoyé à : Monsieur le Maire de Saint-Malo, la CCI Saint-Malo / Fougéres (Chambre de commerce), la DDCSPP 35 (Direction départementale de la cohésion sociale), l’ARS 35 (Agence Régionale de la Santé), la DREAL Bretagne (Direction Régionale de l’environnement, de l’Aménagement et du Logement) et aux journaux locaux Le Télégramme, Le Pays Malouin, Ouest-France. Les représentants de la TIMAC-Agro-Saint-Malo nous ont notifié qu’ils téléchargeaient sur notre site les relevés des nuisances chaque mois.

Ce mois-ci a eu lieu aussi le Conseil de Saint-Malo Agglomération qui s’est penché sur la question des analyses de l’air. Dans l’article ci-dessous vous pouvez écouter deux extraits de son enregistrement qui sont édifiants en particulier sur l’estime qu’inspire le réseau de “renifleurs” à nos élus….

LETTRE OUVERTE au Président de Saint-Malo-Agglomération

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

LETTRE OUVERTE au Président de Saint-Malo-Agglomération

LETTRE OUVERTE au Président de Saint-Malo-Agglomération

timac-saint-maloSuite à l’annonce d’analyses d’air (Ouest-France du 24/09/16 ci-dessous) , faite lors du conseil de Saint-Malo Agglomération le 22 septembre 2016, OSONS! a adressé, le 26 septembre 2016, la lettre ouverte (ci-dessous) au Président de Saint-Malo-Agglomération et a mis à jour la pétition “Osons la qualité de l’air à Saint-Malo” que vous pouvez signer  ici .

Les extraits de l’enregistrement du conseil d’agglomération sur cette question sont ci-dessous et ils sont édifiants en particulier sur l’estime qu’inspire le réseau de “renifleurs” à nos élus….

Vous remarquerez également, sur le second extrait, une certaine crispation sur le sujet lorsque le président de l’agglomération répond sur l’air à une question sur l’éclairage public, trop de nez pas assez d’oreille?

 

Télécharger (DOCX, 47KB)

 

Télécharger (PDF, 445KB)

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

JOURNÉE NATIONALE POUR LA QUALITÉ DE L’AIR à Saint-Malo

JOURNÉE NATIONALE POUR LA QUALITÉ DE L’AIR à Saint-Malo

Les articles de Ouest-france sur le Web ici et .

Le 21 SEPTEMBRE 2016

OSONS! appelle à un RASSEMBLEMENT à 17H30 à la GARE

21septjouneeair

À l’occasion de la Journée nationale pour la qualité de l’air , le mercredi 21 septembre, Osons! et les 1500 signataires de la lettre ouverte

Qualité de l’air à Saint-Malo : OSONS! adresse une lettre ouverte aux responsables

adressée, il y a presque un an, à Monsieur le Maire de Saint-Malo, le PDG de la Timac, le Pdt de la CCI, rappellent qu’ils n’ont toujours pas reçu la moindre réponse à leur demande.

La fin de l’été, qui a été marquée par des nuisances olfactives éprouvantes pour les habitants des quartiers de Saint-Servan, La Marne, Rocabey-Alsace-Gare, montre que les promesses d’amélioration faites par la TIMAC aux quelques habitants qui se sont adressés directement à elle, n’ont pas été tenues.

Pour montrer leur détermination,

Osons! appelle les malouin-e-s à se rassembler,

muni-e-s d’un masque anti-poussières ou d’une pince à linge,

Mercredi 21 septembre de 17h30 à 18h30 sur l’esplanade de la gare.

Ouest-France en parle ici

Télécharger (PDF, 304KB)

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Relevé des nuisances olfactives à Saint-Malo – Août 2016

L’été est fini ! Les signataires de la pétition témoignent : 

« Les estivants viennent de partir, ça se SENT! Depuis lundi [29 août 2016], Saint-Malo pue sans discontinuer, et dans tous les quartiers : la TIMAC rattrape le temps perdu, on dirait! Quel mépris pour les malouins, citoyens de seconde zone de leur ville…e »

 

Grâce aux NEZ malouins, nous pouvons vous proposer le relevé des nuisances du mois d’août. Pour le consulter, cliquez  ici

 

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

 

 

Osons! et les soixante-dix ans de la Sécurité Sociale

Osons! et les soixante-dix ans de la Sécurité Sociale

La Sécurité Sociale a soixante dix-ans. Partout en France, c’est l’occasion de rappeler que c’est à la sortie de la guerre et avec une économie dévastée par l’occupation allemande et la collaboration, des autorités et d’une grande partie du patronat français avec les nazis, que la solidarité a été mise en avant. Dans une société infiniment plus pauvre qu’aujourd’hui, c’est la solidarité qui est choisie comme moteur de la reconstruction du pays, la cotisation collective comme instrument de progrès social.

OSONS! a décidé de souhaiter un bon anniversaire et une longue vie à la vieille dame en prenant deux initiatives.

La première consiste à proposer de dénommer une rue de Saint-Malo, « Rue de la Sécurité Sociale » avec mention du nom du ministre qui fut chargé de sa mise en place en 1945, Ambroise Croizat. Cette demande, faite à la mairie, est soutenue à l’unanimité du conseil d’administration de la Caisse d’Assurance Maladie d’Ille-et-Vilaine formé de trois collèges : les 5 syndicats de salariés, les trois syndicats des employeurs et le collège des usagers (voir le courrier de son Président ci-dessous)

Télécharger (PDF, 393KB)

afflasociale

La seconde est de faire venir à Saint-Malo le film de Gilles Perret “LA SOCIALE” “Vive la Sécu” en avant première à Saint-Malo le 26 septembre. Les accords sont passés avec le Vauban 1 et l’équipe du film.   (voir l’affiche et le site du film ci-dessous).

Le site du film ICI

Projection du film de Gilles Perret “LA SOCIALE”


Pour ceux qui  souhaitent aller plus loin quelques mots sur l’histoire de la Sécurité Sociale.

Télécharger (PDF, 203KB)

Le 26 septembre 2016, OSONS! a baptisé la rue entre la médiathèque La Passerelle et la Maison du peuple

RUE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

Relevé des nuisances olfactives à Saint-Malo – Juillet 2016

Relevé des nuisances olfactives à Saint-Malo – Juillet 2016

La Timac prend des vacances, les Nez aussi. Le premier relevé des nuisances produit par le réseau des Nez n’est, heureusement, pas très fourni.

Pour le consulter, cliquez ici

Souhaitons un  mois d’août aussi respirable. Bel été à tou-te-s.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Une souscription citoyenne pour financer des analyses indépendantes

Nous n’avons pas la prétention de réaliser des analyses exhaustives, nous n’en avons pas les moyens. Il s’agit de créer un moyen de pression citoyenne pour obtenir des analyses d’air et de poussières qui mesurent précisément l’impact des activités industrielles du port et de la zone industrielle (Timac, Timab en particulier) et non pas seulement des analyses généralistes, même si elles incluent les particules fines comme déjà réalisées en 2010 par Airbreizh sur commande de la mairie. Ce n’est pas suffisant !

Le laboratoire Kudzu sera en charge des analyses sur les polluants d’origine organique et sur les métaux lourds. Un autre laboratoire sera en charge des analyses portant sur les polluants d’origine minérale.

Le coût de ces analyses indépendantes est estimé à 5000€

Dès maintenant participez à la souscription pour financer les analyses d’air et de poussières en utilisant le formulaire à télécharger ici . Peu importe le montant, 5€, 10 ou 50, voire 100€ ou plus, chacun d’entre nous peut augmenter la pression citoyenne sur les décideurs.

Dès que la somme nécessaire sera recueillie nous pourrons réaliser les prélèvements, à l’aide des outils du laboratoire, aux moments opportuns.

LA SOUSCRIPTION EST CLOSE.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Le réseau des NEZ à Saint-Malo

Le réseau des NEZ à Saint-Malo

serveimage-1“C’est un roc ! … c’est un pic … c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule !”

Comme Cyrano, ayez soif d’idéal …, un air respirable est possible dans notre ville. Rejoignez le réseau des NEZ, nouvelle étape pour la qualité de l’air à Saint-Malo!

Actuellement, le réseau des NEZ est déjà opérationnel dans cinq quartiers.

Comment ça marche? Les personnes volontaires, les NEZ, font un relevé des nuisances qu’elles constatent en remplissant un formulaire. Les NEZ sont regroupés par zone géographique, quartier, îlot, rue … et s’organisent pour faire les relevés afin de transmettre à Osons l’air, à la fin de chaque mois, le récapitulatif des nuisances observées dans leur secteur. Ces récapitulatifs seront publiés sur le site d’Osons! onglet “Osons! l’air” ), communiqués à la presse, et si nécessaire à l’Inspection des Installations Classées.

Le résultat des observations nous aidera également à définir les sites sur lesquels seront effectués les prélèvements pour les faire analyser par un laboratoire indépendant. Ces analyses seront financées par

Une souscription citoyenne pour financer des analyses indépendantes

.

Rejoignez le réseau des NEZ malouins !  C’est la mobilisation des tous les quartiers qui fera réagir !

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Vous étiez là !

Vous étiez là !

Les articles de Ouest-france sur le Web (cliquer) et papier (cliquer)

150 citoyens qui, comme pour le tarif de l’eau, n’ont plus l’intention de déléguer leurs droits, leur résistance, à des réuion30062016autorités absentes depuis si longtemps qu’aucun malouin lucide et cohérent n’imagine qu’une solution puisse venir du château.

Notre réunion du 30 juin avait deux objectifs, en plus de permettre aux malouins de dire leur exaspération et leur inquiétude, il s’agissait de former le réseau des « nez » de Saint-Malo et de lancer la souscription pour le financement d’analyses sous contrôle des citoyens.

Le premier de ces objectifs est atteint et dans les prochaines semaines le site d’OSONS se fera la tribune des observations du réseau qui s’est constitué et que nous ferons vivre et grossir.

Le second a bien débuté, le montant collecté pour la souscription pourra être suivi sur le site dans les prochains jours. Notre objectif est de 5000€ pour financer quatre points d’analyse dans Saint-Malo (intra-quai du Val, Rocabey-Les thermes, la Montagne St Joseph-Le Petite Paramé et le secteur hôpital-Découverte). La règle est simple, OSONS ! passe un contrat transparent avec ceux qui le veulent, l’argent collecté servira uniquement aux analyses et chaque donateur aura accès aux comptes.

DSC09979Dans les deux cas, le but est de faire de notre indépendance et de notre engagement le moyen de mettre un terme à des nuisances répétées et incessantes. Notre volonté est de savoir ce que nous respirons pour agir sur ceux qui pilotent l’activité industrielle et ceux qui devraient la contrôler. Elle est de savoir si les conséquences sur la santé sont différentes à Saint-Malo par rapport au reste du pays.

Devant l’opacité et la collusion qui règnent à Saint-Malo sur la question de la qualité de l’air, chacun peut prendre la liberté de contrôler sa vie, pour un euro, dix ou cent. En versant pour la souscription, chacun peut décider d’être l’employeur d’un laboratoire dont la conclusion du travail n’aura de compte à donner qu’à l’intérêt général, à notre bien commun, l’air que nous respirons.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

RENCONTRE AVEC LA TIMAC

Suite à la plainte de Mme K auprès de la mairie au sujet des odeurs, celle-ci est contactée par la Timac qui lui accorde un rendez-vous.  À sa demande, Osons! l’a accompagnée.

Voici les réponses de la Timac :

  1. Sur les odeurs : Elles sont mesurées par une équipe agréée COFRAC . En revanche les conditions de mesures et d’analyses (jours, heures de production, … ) ne sont pas rendues publiques.

    La Timac n’aurait reçu que six plaintes lors des douze derniers mois et ne se rendrait pas compte des désagréments qu’elle produit ! Lisent-ils le journal ?

    Cependant elle sait que la dégradation ressentie par les habitants depuis trois ans environ est liée à un approvisionnement de matières premières qui ne serait toujours pas stabilisé (en cause, le Printemps Arabe), leurs qualités différentes provoquant des odeurs plus ou moins fortes quand elles sont chauffées.

  1. Sur le déchargement des bateaux : Une commission, réunissant les opérateurs manutentionnaires sous le pilotage de la CCI, a décidé d’établir des procédures pour définir sur quel quai décharger. On devrait voir des améliorations d’ici la fin de l’année !

    Mais pourquoi ne l’ont-ils pas fait plus tôt ?

    Un seul changement de quai de débarquement n’évitera pas la dispersion des poussières si celui-ci continue à se faire au godet !

  1. Sur l’absence de réponse à lettre ouverte : L’ancien directeur marketing est parti en novembre et le nouveau n’est arrivé qu’en mars (c’est la faute à pas de chance!). Et de mars à juin ?

    Grâce à la pression de la mobilisation citoyenne en cours

  • La Timac, la CCI et la Mairie ont mis en place depuis décembre dernier une procédure renvoyant directement toutes les plaintes à la Timac.

  • La Timac prépare un plan de communication (journée portes ouvertes et site internet dédié à l’information sur la maintenance) qu’elle mettra en œuvre dès septembre 2016.

  • Les dernières nouvelles : Un article de l’Ouest-France nous apprend que la ville est en train de travailler sur le dossier avec AirBreizh et qu’elle communiquera « à l’automne sur ce qu’ » elle « aura décidé de faire ».

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

AVEC VOUS !

AVEC VOUS !

(Les dernières nouvelles dans Ouest-France, pour le voir cliquer ici)

Les courriers à la mairie, la Région, la CCI, les articles de presse, les tracts, les affiches et toute l’énergie dépensée pour obtenir la transparence sur la qualité de l’air à Saint-Malo se heurtent au mur du silence. Depuis quarante ans les pétitions se succèdent sans effet, l’énergie des citoyens isolés ne peut pas lutter contre les lobbies et les puissants de Saint-Malo.

Face à cela OSONS! vous propose une alternative, celle d’agir collectivement pour placer les autorités et les responsables économiques devant la réalité vécue au quotidien par toute une partie de la population résidant ou travaillant à Saint-Malo.

Nous disposons des éléments techniques et les devis pour faire réaliser les analyses pour vérifier, au moins en partie, la nature des émanations et des poussières qui se déposent régulièrement sur les voitures ou le linge …

Nous appelons tous les malouins, et particulièrement les 1300 personnes qui ont signé notre pétition sur papier ou par internet, à nous rejoindre le 30 juin à 19h à la maison des associations. Le but est de mettre en œuvre notre engagement de faire réaliser ses analyses sur l’air et les poussières, de lancer la souscription nécessaire et de préparer le top départ des prélèvements.

Vous êtes tous attendus le 30 juin à 19h à la
Maison des associations 35 rue Ernest Renan à Saint-Malo

Télécharger (PDF, 407KB)

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Tous dans le jardin de la Louisiane le 3 juillet !

Tous dans le jardin de la Louisiane le 3 juillet !

29,7 x 42 cmDepuis plus d’un an les élus de Saint-Malo préparent la destruction du jardin public de la Louisiane. En octobre dernier, les adjoints cachaient encore les plans réalisés en mai 2015 et affirmaient qu’il s’agissait de rumeurs, aujourd’hui c’est le silence chuttttt…..

La rénovation du quartier a coûté 54 millions d’euros pour déconcentrer les bâtiments et améliorer les espaces publics du quartier, elle est à peine terminée que le conseil municipal décide de faire le contraire et sacrifie le seul jardin parfaitement protégé des voitures et de l’agitation.

Tout cet argent public a-t-il été dépensé pour rien ? L’appétit des promoteurs est-il si vorace dans le reste de la ville pour que les HLM ne trouvent que les jardins publics pour construire ?

Ensemble les riverains de la Découverte ont décidé de ne pas se laisser faire. Le jardin public est notre bien commun, il ne peut être vendu sans une délibération pour le « déclasser ». Ce beau terme juridique qui signifie qu’avec lui ce sont tous les habitants qui seront « déclassés ».

Si les citoyens du quartier n’ont pas saisi le message, le projet de suppression du collège Surcouf à la même signification. Même les enfants malmenés le comprennent ….

Rassurez-vous, il n’y a pas de résignation chez les malouins de la Découverte ou de Bellevue, ils vous invitent tous à le montrer

  le 3 juillet de 19h à 22h dans le jardin de la Louisiane .

 

L’extraction industrielle du sable détruit la biodiversité

L’extraction industrielle du sable détruit la biodiversité

Chaque grain de sable compte pour défendre l’environnement et bloquer l’appétit des industriels et fi25 juin 2016_Page_1nanciers. Lorsque les questions d’atteinte à l’environnement se posent à notre porte, pouvons-nous rester ignorants, insensibles, inactifs ?

L’exploitation du maerl est très ancienne. En 2007, on estime que l’exploitation industrielle du maerl  a provoqué la disparition de. 8 des 20 bancs de Bretagne, principalement autour de Saint-Malo.

Aujourd’hui les sables coquilliers remplacent le maerl et aiguisent les appétits, particulièrement en baie de Lannion. Malgré les risques environnementaux, le gouvernement (Macron) a délivré le14/09/2015 de nouveaux droits d’exploitation de 250.000 tonnes par an à la CAN (TIMAC). Trois mois plus tard, avec la même logique, le rejet de boues rouges est autorisé en méditerranée.

Le 25 juin 2016 à 15H devant le siège du Groupe Roullier rue F.RooseveltPeuple des Dunes , association contre l’extraction du sable de la baie de Lannion, viendra manifester contre l’extraction en mer et des atteintes irréversibles à la biodiversité qu’elle provoque.

Les associations locales appellent tous les grains de sable citoyen(ne)s à être présents :

ACEQV, OSONS!, ATTAC, Ligue des Droits de l’Homme, PERF, Confédération Paysanne,ADICCE Cancale Peuples des Dunes BATZ -Bréhat, MEI UDB, Biodol, APRES,  aisec syneries ouest.

Ph Desbrosses docteur en environnement « La terre malade des hommes », Jean-Touly Association Contrat Mondial de l’eau, Lilien LEGOFF «  Manger bio c’est pas du luxe », Manu LPO, G.Prodhomme, Ch. Drouin, André Ollivro « les algues vertes tuent », Jean Luc Touly «L’eau de Vivendi _ Les vérités inavouables », Camille Guillou « Les saigneurs de la terre »

Perturbations et mise en place de l’espace “adhérents”

Perturbations et mise en place de l’espace “adhérents”

bonhommeordiBonjour,

Désolé pour les perturbations et les mails intempestifs. Nous mettons en place un espace destiné aux seuls adhérents pour que tous disposent des documents de l’association. Vous serez avisé prochainement de votre code personnel, pour y accéder.

Ce travail est complexe (pour nous…) et peut générer des mails d’essai, parfois en anglais, nous nous excusons pour le dérangement.

Bientôt vous pourrez profiter des améliorations du site qui vous permettront de mieux suivre et surtout participer à OSONS!

On ne lâche rien!

LE CONSEIL REGIONAL NOUS MÈNE EN BATEAU DANS LE PORT

LE CONSEIL REGIONAL NOUS MÈNE EN BATEAU DANS LE PORT

Le conseil régional de Bretagne a répondu à notre courrier sur la démarche de certification environnementale ISO 14001 que nous croyions en cours sur le port. Vous découvrirez dans le courrier sous ce lien que :

  • Cette certification reste un objectif à Saint Malo, traduction : nous en sommes encore loin !

  • Le Conseil Régional se glorifie des 200000€ consacrés au remplacement, sans doute nécessaire, de bennes et trémies. Faut-il rappeler que le Conseil Régional a investi 18 Millions d’€ sur le port de Saint Malo, en d’autres termes, aucun euro n’aura donc été consacré à de nouveaux investissements pour la protection de l’environnement et donc des riverains et salariés. Et nous passerons sous silence la générosité de la Région à l’égard du groupe Roullier.

La belle affaire

  • Enfin, le Conseil Régional fait diversion en nous offrant une balade dans l’avant-port en cours de déroctage.

Sans commentaires !

 

L’article “La belle affaire du centre de recherche” est issu du supplément de l’Express “Saint-Malo – Le vrai pouvoir de l’empire Roullier” .

Télécharger (PDF, 1.24MB)

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Maerl et sable, des fonds marins aux entrepôts !

Notre flyer

Télécharger (PDF, 575KB)

Quels sont les poids respectifs de l’environnement et d’une certaine industrie ? La COP21, le nucléaire, le réchauffement climatique apparaissent comme des enjeux hors d’échelle pour le citoyen. Mais lorsque les questions d’atteinte à l’environnement se posent à notre porte, peut-on rester ignorants, insensibles, inactifs ?

L’exploitation du maerl est très ancienne. En 2007, on estime que son industrialisation provoque une extraction 100 fois supérieure au renouvellement de l’espèce. 8 des 20 bancs de Bretagne avaient déjà disparu, principalement autour de Saint-Malo. Depuis, le maerl a été reconnu comme habitat à haute valeur écologique, son extraction est progressivement interdite.

Aujourd’hui les sables coquilliers remplacent le maerl et aiguisent les appétits, particulièrement en baie de Lannion. Malgré les mêmes risques environnementaux, le gouvernement (Macron) a délivré le14/09/2015 de nouveaux droits d’exploitation de 250.000 tonnes par an à la CAN (TIMAC). Trois mois plus tard, avec la même logique, le rejet de boues rouges est autorisé en méditerranée.

Le 23 avril 2016 à la Maison des associations à Saint-Malo à 17h, Yves-Marie Le Lay*, vient nous parler de ce combat contre l’extraction en mer et des atteintes irréversibles à la biodiversité qu’elle provoque.

Cette réunion est co-organisée par OSONS! et l’ACEQV.

*ancien professeur de philosophie et militant engagé depuis les années 1970 pour protéger l’environnement, président de Sauvegarde du Trégor , co-auteur de “Les marées vertes tuent aussi !  le scandale sanitaire”.

Pour compléter votre information

Le dernier article du site indépendant BASTAMAG.NET

http://www.bastamag.net/Les-extractions-de-sable-marin-menacent-elles-les-cotes

Conférence le 23 avril 2016 – Maerl et sable, des fonds marins aux entrepôts

Comment la Timac répond aux plaintes !

Comment la Timac répond aux plaintes !

Que s’est-il passé les 7 et 8 avril derniers ?

serveimage

Ces jours-là, une nouvelle odeur nauséabonde et irritante a déclenché des témoignages adressés à Osons ! et une réclamation auprès de la mairie qui, identifiant rapidement l’origine de la nuisance, l’a transmise à la … TIMAC qui répond :

« La Mairie de Saint-Malo vient de nous faire suivre votre réclamation.
Nous effectuons les recherches afin de déterminer les causes du désagrément et nous reviendrons vers vous pour vous tenir informé.
En attendant, nous arrêtons ce tout début d’après-midi une des productions susceptible de créer ces dérangements. »

Chacun pourra l’interpréter à sa façon, mais dans tous les cas, une entreprise doit maîtriser ses procédés de fabrication et leurs conséquences en termes de nuisances. Doit-on douter que cela soit le cas ?

A priori non, puisque, comme annoncé, dès le début d’après-midi du 8 avril les « dérangements » ont cessé, plus d’odeurs nauséabondes.

Le risque de nuisance serait donc connu pour chaque fabrication et les malouins transformés en cobayes ?

Les témoignages s’accumulent sur la boite mail d’OSONS l’AIR! et au delà de la dénonciation de l’altération de la qualité de vie, l’association OSONS! sera prochainement prête à organiser avec ceux qui le souhaitent la réalisation des analyses que les pouvoirs publics négligent.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Pétition, la barre des 1000 est dépassée !

Pétition, la barre des 1000 est dépassée !

vent2Nous l’avions annoncé, la barre des 1000 signatures est dépassée.

Aujourd’hui, la parution de la une du Pays Malouin retrace notre action. Il y a fort à parier que les signatures vont s’accélérer. Nous serons sur les marchés de Saint-Servan, d’Intra-Muros et de Rocabey,  demain et  samedi.

Le vent souffle dans le bon sens, à nous de mettre en œuvre ce que nous avons annoncé. A l’instar de l’association Générations Futures qui a fait ses analyses sur les pesticides, nous saurons  faire ce qu’il faut pour les odeurs et les poussières sur Saint-Malo.

 

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Samedi 26 mars 2016 à partir de 15 heures, sur l’esplanade St Vincent, l’association OSONS! proposera sa pétition aux malouins et aux touristes

 Odeurs, poussières ça suffit! 

Les citoyens se mobilisent pour la qualité de l’air à Saint Malo. 

Samedi 26 mars à partir de 15 heures sur l’esplanade St Vincent 

Depuis de très nombreuses années, les malouin-e-s se plaignent des poussières intempestives et odeurs prégnantes et irritantes qui impactent la qualité de vie à Saint Malo. Plusieurs quartiers sont affectés au gré des conditions météorologiques.

Au delà de ces nuisances avérées, qu’en est-il de l’impact de ces émanations d’origine industrielle sur la santé?

La lettre ouverte-qu’OSONS a adressé au Maire de Saint Malo, au Président de la CCI (en responsabilité du port) et au PDG de la TIMAC, début novembre 2015, pose trois demandes:

– des analyses d’air complètes portant sur une période suffisamment longue pour mesurer l’impact à long terme, avec information transparente pour les citoyens

– faire cesser les dispersions de poussières liées à la manutention sur le port des produits en vrac et le tas de maerl stocké en extérieur

– mettre en oeuvre les dispositions techniques pour annuler la pollution olfactive

Aucune réponse à ce jour, les responsables politiques et économiques décident de négliger les préoccupations et les demandes des citoyens.

Cette lettre-pétition a recueilli 800 signatures (versions numérique + papier)!

En avant vers les 1000 et plus pour forcer leur attention! 

Samedi 26 mars à partir de 15 heures, sur l’esplanade St Vincent, l’association OSONS! proposera sa pétition aux malouins et aux touristes. 

Elle propose à tou-te-s ses adhérent-e-s, à toutes celles et tous ceux qui ont participé à l’enquête sur les nuisances, qui ont signé la pétition de se retrouver à cette occasion. 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Report de la conférence avec Anne Lambert sur l’immobilier

En raison d’un petit accident Anne Lambert ne pourra être présente le 8 avril, la conférence est reportée avant les congés d’été.

Anntous propriétairese Lambert est sociologue, elle nous présentera son essai-enquête sur le “logement et la propriété”
Depuis les années 70, les politiques publiques se détournent de l’habitat social pour favoriser l’accession à la propriété. Réservé initialement aux classes moyennes, le nouveau principe de propriété s’est transformé en dogme politique étendu aux plus modestes sur le mode du pavillon. Le prix à payer est dévastateur, endettement, consommation des terres agricoles, éloignement de la ville en fonction des revenus, poids social du chômage sur les femmes et ségrégation ethnique. Anne Lambert montre que la composition sociale des nouveaux lotissements est proche de celle des grands ensembles de première génération. L’habitat périurbain présenterait les caractéristiques d’un « HLM à plat », a-t-il les mêmes buts et les mêmes conséquences ?

Pollution de l’air à Saint-Malo : Qu’en pensent les comités de quartier ?

Nous avons adressé un  un courrier aux comités des quartiers .

Une réponse : Le comité de quartier d’IntraMalo a souhaité nous rencontrer.

Les nuisances olfactives et les poussières sont de plus en plus souvent perçues par les habitants de ce quartier.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Tarif de l’eau ! Pour qui paient les petits abonnés ?

affiche 19 fev68anAprès des changements en 2014 puis en 2015, la RME change à nouveau les tarifs de l’eau potable en 2016. Les factures sont toujours assez difficiles à comprendre pour les abonnés, à chaque changement il y a des perdants et des gagnants. La réunion organisée par l’association OSONS ! doit permettre de comprendre ces modifications.

En 2015, l’association et 80 malouins ont déposé un recours contre la tarification de l’eau auprès du tribunal administratif de Rennes. Il semble que les premiers effets se font sentir puisque les artisans qui payaient le même abonnement que les grandes entreprises constatent, pour eux, une baisse de 60 euros en 2016. Merci OSONS ! …
En revanche, la nouvelle tarification respecte-t-elle mieux les petits abonnés ? Rien n’est moins sûr. Entre 2014 et 2016, les 30 premiers m3 ont augmenté de 300% (de 0.30 à 0.90 euro) pendant qu’au-dessus de 6000 m3 les prix restent stables, voire diminuent au-dessus de 24000 m3/an.
Pour qui paient les petits abonnés ? c’est le thème de la réunion proposée par OSONS ! le vendredi 19 février à 20h à la Mairie annexe de Paramé- Place Georges Coudray

Pollution de l’air à Saint-Malo : Qu’en pensent les médecins ?

Nous avons adressé un  courrier aux médecins , généralistes, ORL, ophtalmologistes, pédiatres, endocrinologues, pneumologues … afin de vérifier les rumeurs sur l’impact de l’activité industrielle sur la santé des malouins. Certains médecins nous ont répondu n’avoir rien observé d’anormal.

La plupart des médecins se sont retranchés derrière l’absence d’étude épidémiologique , les maladies ont des origines multifactorielles et que dans l’état de leur connaissances ils ne pouvaient rien dire.

Trois médecins nous ont fait part, à titre privé, de leur suspicion quant aux relations entre certaines maladies observées à Saint-Malo et l’activité industrielle.

Aucun médecin ne s’exprimera publiquement.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Les riverains du jardin de la Louisiane dénoncent l’incohérente gestion de l’argent public !

Les riverains du jardin de la Louisiane dénoncent l’incohérente gestion de l’argent public !

6 février 1Il y a quelques jours, les habitants opposés à la destruction du jardin ont vigoureusement expliqué leur point de vue à l’adjointe au maire. Ils viennent d’écrire à l’Etat, la région et l’Agence Nationale pour la rénovation urbaine à propos des 54 millions d’euros d’argent public dépensés pour rénover le quartier. Le but était d’améliorer les logements, les espaces publics et la mixité sociale du quartier de la Découverte. Les travaux sont à peine terminés que les élus malouins décident de revenir sur les accords signés en ajoutant des logements et en supprimant un jardin public qui contribue à l’équilibre du quartier….
Les riverains et l’association OSONS ! prennent une nouvelle initiative et invitent les malouins à les rejoindre dans le jardin le samedi 6 février entre 10 h 30 à 12 h 30. Chacun sera invité à dessiner, peindre, écrire, photographier. Le résultat sera affiché sur des panneaux préparés par les riverains et accrocher aux murs de leurs propriétés.
Le même jour, les malouins sont invités à montrer leur soutien en affichant, à leurs fenêtres et dans leurs voitures, des affichettes qui sont en cours de distribution ou à les confectionner eux-mêmes.

Cliquez ici pour imprimer l’affichette de soutien

Cliquez ici pour lire les courriers

 

Certification ISO 14001 du port de Saint-Malo : la CCI répond

Certification ISO 14001 du port de Saint-Malo : la CCI répond

Après avoir affirmé, dans Ouest-France du 25 janvier 2016, être prête à installer des aspirateurs de poussières en précisant que la décision appartenait aux acteurs privés, la CCI répond au courrier que nous avions adressé au Conseil Régional le 7 décembre 2015  et qu’elle avait reçu en copie, sur la procédure de certification ISO 14001 du port de Saint-Malo.

lettre cci

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Pôle Emploi lundi 25 janvier : Plus de 200 signatures recueillies entre 8h30 et 15h00 !

Pôle Emploi lundi 25 janvier : Plus de 200 signatures recueillies entre 8h30 et 15h00 !

POLE EMPLOI 25 JANVIERLe comité d’accueil constitué des salariées (s) CGT de POLE EMPLOI et des nombreux sympathisants dont un groupe important de membres de l’association citoyenne OSONS!, a pu constaté le désarroi des SALARIéS (ES) PRIVéS D’EMPLOI venus ce LUNDI, premier jour de changement national du dispositif d’ACCUEIL mis en place à POLE EMPLOI ST MALO !

 L’enjeu de la pétition, portée en préfecture le MARDI 26 JANVIER, est de faire reculer POLE-EMPLOI, dans sa réduction (de 50% pour l’Accueil, fermé désormais le Midi et l’Après-Midi) de service public, alors que le Chômage croît invariablement et inexorablement !

 A cette réduction viendra s’ajouter une grave COMPLICATION, à partir du 03 MARS: l’inscription sur internet demandera d’être capable de remplir un dossier de 72 pages, et non 6 pages comme atuellement ! En outre les pièces justificatives devront exclusivement être adressées par copies de Scan. Plus personne à qui les remettre, et pour vérifier !

 Le collectif “Privé d’Emploi/Chômeur” peine à se constituer, notamment pour réclamer l’accès aux 7 ordinateurs, mis à disposition pour faire librement ses recherches et ses démarches, après 12h30 !

On peut craindre des débordements (incivilités) à venir, comme c’est le cas dans d’autres coins de France !

 La lutte est aussi et encore là !

Facebook du Collectif Chômeurs Longue Durée Du Pays De St Malo

Communiqué de presse : La CCI répond

La CCI se dit prête à installer des aspirateurs de poussières mais renvoit la balle aux acteurs privés avec qui elle entretient des relations. Une position attentiste qui ne saurait nous suffire, nous continuerons à exiger que les moyens pour une amélioration de la qualité de l’air soient mis en œuvre.

Osons aspirePort de commerce 4

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

2016 : année d’un air respirable dans tous les quartiers de Saint-Malo ?

2016 : année d’un air respirable  dans tous les quartiers de Saint-Malo ?

L’association citoyenne OSONS! fait le vœu que 2016 soit l’année d’un air respirable dans tous les quartiers, sans odeurs nauséabondes, sans poussières ni particules inquiétantes.

Elle formule également le vœu que Messieurs le maire de Saint-Malo, le PDG de la Timac et le président de la CCI répondent enfin à la lettre ouverte qu’elle leur a adressée le 4 novembre 2015.

Cette lettre, relative aux nuisances liées à l’activité industrielle sur le port de commerce et cosignée par quelque 600 Malouins (sur internet et sur papier) qui ne supportent plus la qualité de vie détériorée à Saint-Malo, pose les questions suivantes :

1. Quelle est réellement la qualité de l’air à Saint-Malo ?

2. Quand cessera, dans le premier port de produits chimiques de Bretagne, le déchargement des bateaux à l’air libre ?

3. Quelles mesures seront prises pour mettre fin à la dispersion de poussières diverses et aux odeurs intempestives et intrusives ?

Lorsqu’une dizaine d’habitants de Rothéneuf l’interpelle, la municipalité fait preuve d’une grande réactivité. En revanche, pour ces 600 Malouins, un silence de deux mois, est le signe, au mieux d’indifférence, au pire de mépris. Pourtant, ces nuisances touchent les habitants de tous les quartiers et la notoriété de Saint-Malo à laquelle les responsables économiques et politiques de la ville se disent attachés.

Aujourd’hui, des citoyens malouins sont déterminés et s’organisent sous différentes formes pour obtenir des réponses à leurs inquiétudes.

La lettre ouverte est sur le site Pétition publique » rubrique environnement « Qualité de l’air à Saint-Malo ou sur Facebook Osons l’AIR à Saint-Malo .

Pour contacter le groupe Osons l’air : osonslair@osons-a-stmalo.com

 

 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Le maire de Saint-Malo entre mépris et mensonge

Ouest-France du 18 décembre 2015

La destruction du jardin public de la Louisiane s’est invitée au conseil municipal. Une occasion pour le maire de montrer son mépris pour la population de la Découverte.
En précisant que ce projet ne concerne pas la construction de tours mais de maisons, il feint d’ignorer que les riverains savent également lire les plans. Son message signifie-t-il qu’il est toujours possible de faire pire?

En déclarant que les résidents du quartier seraient les instruments de certains qui auraient « intérêt à agiter le bocal », il sous-entend qu’ils sont incapables d’agir par eux-mêmes. Et pourtant, ils n’ont eu besoin de personne pour rencontrer leurs voisins dans la rue des Antilles ou à la sortie des magasins, avec leur pétition et pour seul message de faire « cesser le bétonnage et laisser les enfants profiter du jardin public ».
Il y a deux mois, l’adjointe affirmait qu’il s’agissait de rumeurs. Mensonge, les plans datent du mois de mai. Aujourd’hui, contrainte par la mobilisation des riverains, la municipalité accepte une réunion, puis se défausse sur Emeraude Habitation (à quel titre ?) sans la présence d’élus. Ce signe de mépris des habitant-es a provoqué leur refus de se rendre à cette réunion. Sans doute une nouvelle « erreur de communication » de la mairie ?

Si le «bocal» de la Découverte s’agite, c’est que la mairie ment, cache ses projets puis ne les assume pas. C’est pour cela que les habitants, dont certains sont adhérents à OSONS !, ont demandé et obtenu l’appui de l’association.

Attention, peu à peu la détermination se transforme en colère.

Casse des services publics : Les “prives d’emploi” dans le viseur

Casse des services publics : Les “prives d’emploi” dans le viseur

Depuis plusieurs semaines OSONS ! s’est emparé de la question de l’information à propos de la disparition imminente de l’accueil de Pôle emploi.
Même à l’approche des fêtes de fin d’année les rencontres sont nombreuses avec toujours les mêmes questions et les mêmes remarques :

“Mais pourquoi font-ils ça ?!” et ” A la CAF, c’est pareil, ça y est, l’Accueil est fermé !”

Information OSONS! de fin d'année

Information OSONS! de fin d’année

On constate l’ignorance quasi absolue des futures conditions de traitement des “privés d’emploi” qui viennent majoritairement pour être reçus à l’ACCUEIL de Pôle Emploi, qui est promis à disparaitre totalement, dès fin Janvier. (QUID des délais de RDV ? des RDV l’après-midi ou pas ? et de l’accès aux 5 ordinateurs de P-E, fermé l’après-midi ?)
Les, des, salariés-es sont venus-es nous soutenir et nous remercier de notre action.
Partout et dans tous les domaines la disparition des services publics s’accélère. En gros, notre gouvernement explique aux “privés d’emploi” qu’il faut bien rembourser les 40 milliards donnés au grands groupes industriels pour réduire le chômage, avec le succès que l’on peut constater…….
Désormais ceux qui appellent OSONS! l’emploi sur le 06 44 23 39 09, disent être sensibles à notre démarche d’un “collectif chômeur” . A suivre…

Qualité de l’air à Saint-Malo : OSONS! adresse une lettre au Conseil Régional

Qualité de l’air à Saint-Malo : OSONS! adresse une lettre au Conseil Régional

Le port de Saint Malo a entamé une démarche de certification ISO 14001  (norme concernant le management environnementale).
Osons  interroge le Conseil Régional et la CCI sur les conséquences concrètes de cette certification pour les malouins : Lettre au Président du Conseil Régional

serveimage

 

La CCI nous répond le 27 janvier 2016

La Région nous répond en fin mars 2016 

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Une première belle mobilisation et un gros mensonge

Une première belle mobilisation et un gros mensonge

Soixante à soixante-dix personnes sont venues se renseigner sur le dossier du Jardin public de la Louisiane, ce samedi matin 28 novembre. Des riverains et des parents avec leurs enfants, ils habitent des pavillons et des bâtiments proches. Quatre membres du nouveau conseil citoyen, que nous avions invités, étaient présents. Musique, café et cidre ont permis un rendez-vous en toute convivialité.samedi281
Chacun a pu découvrir la raison pour laquelle l’adjointe au maire était aussi en colère il y a deux jours. Alors que selon les dires de cette dame, les journalistes exagéraient et qu’il n’y avait rien de précis, nous avons eu la confirmation de la préemption d’une maison par la mairie pour créer une voie d’accès au lotissement prévu. Mieux, nous avons pu prendre connaissance des plans réalisés par les services techniques de la mairie qui datent de mai 2015. Le mensonge est découvert, rien n’est précis mais des plans datant de plusieurs mois ont été présentés, bel exemple de transparence et de courage politique.
Si vous en doutez, regardez bien la date de la première page du dossier de la mairie. En cliquant ici vous découvrirez  le projet (un peu de patience le document est lourd).
Les habitants sont déterminés et leur vitesse de réaction montre qu’ils ne sont pas disposés à se laisser faire.

samedi282

(les habitants découvrant les plans de la mairie)

Comment faire pour la suite ?
Continuer la mobilisation. D’autres rendez-vous seront proposés, et désormais beaucoup des personnes présentes ce matin aideront à la distribution des tracts. Elles ont conservé des petits documents pour en parler à leurs voisins. D’autres idées fleurissent mais gardons l’effet de surprise….
Se préparer à la bagarre y compris juridique et financière. Il faut se souvenir que l’Etat et la Région ont cofinancé l’ANRU. Le but était d’organiser le quartier différemment, de diminuer le nombre de logements sociaux et d’augmenter les autres types de logements. Tous ont signé une convention pour sceller un accord de financement. Devrons-nous agir sur l’Etat et la Région pour faire respecter les accords ?
Il faut se souvenir également qu’un contrat de ville a été voté par la ville en juillet dernier et qu’un conseil citoyen doit donner son avis sur tous les projets. Visiblement, le projet du jardin de la Louisiane n’est pas prévu par le contrat et n’a pas été soumis au conseil citoyen. Que vont en penser les partenaires du contrat de ville, accepteront-ils d’y participer contre les habitants ?
Préparez-vous à soutenir les habitants de la Découverte !

Le chômage augmente, l’accès au service public de l’emploi se restreint

A Saint-Malo, comme partout, les chômeurs doivent se préparer à affronter de longues attentes, voire tout simplement, des refus d’aide immédiate . Contre l’avis des salariés(es), unanimement désolés, les directives nationales réduisent considérablement les heures et les conditions d’accueil, sans intention de prévenir.
Dès le 25 Janvier :
– Tout chômeur doit passer par INTERNET, obligatoirement, dès l’inscription !
– Portes closes tous les après-midis * !
– Nombre de situations d’urgence (erreurs de calculs d’indemnisation, aides aux déplacements…) seront irrecevables à l’accueil.
IL FAUT S’ORGANISER !
Répondant à plusieurs sollicitations, l’association citoyenne OSONS ! a accepté d’apporter son concours pour organiser d’urgence une assemblée afin de permettre à des « Privés d’emplois » de se réunir, de s’informer et au mieux de créer un collectif pour expliquer, et venir en aide aux personnes en difficulté. Les compétences et les bonnes volontés sont invitées à se manifester.
DEUX REUNIONS, LE JEUDI 3 DECEMBRE à LA MAIRIE annexe de Paramé, à 13H30 et à 17H30.
D’ores et déjà, Osons ! prend contact avec les organisations d’aides aux chômeurs et précaires en lutte (AC, MCPL, SEB, Chômeurs Rebelles ), nationales ou locales(35), qui peuvent aider à organiser et à agir.
* «On est obligé de refouler des dizaines de demandeurs tous les après-midi depuis le 12 octobre, et les incidents se succèdent», confie une salariée gréviste, en Picardie, région test des nouvelles mesures à Pole-Emploi .