• ————————————————————————————————————————————————————————————–

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Avril 2018

En avril 2018, les malouins de tous les quartiers – d’Intra-Muros à La Découverte, de Rothéneuf à Saint-Servan – dénoncent les nuisances olfactives et rappellent également une autre pollution malouine : la dispersion des poussières lors des déchargements des bateaux, à visionner dans le photo-montage suivant :

Et ci-dessous, les Nez malouins vous présentent
leur relevé de nuisances olfactives et de poussières du mois d’avril 2018 :

Télécharger (PDF, 120KB)

 

Signaler une nuisance olfactive ou de poussières ici

Signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Mars 2018

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Mars 2018

Mars 2018 en chiffres :

111 constats réalisés sur 11 quartiers.
29 jours de pollutions olfactives, 2 jours de répit !

Et pourtant… lors de la porte ouverte de la Timac du mois de mars, il avait été annoncé que l’usine de la Z.I. Sud serait arrêtée pour maintenance.

Avec de telles statistiques, l’alerte reçue le premier jour du mois suivant …

Intensité : Très forte  Ressenti : Très gêné  Observations : Poisson avarié

Lieu : Avenue Aristide Briand  Date : 01/04/2018  Heure : 12h

Nombre de personnes ayant fait le relevé : 999

   … est-elle une farce ?

Télécharger (PDF, 146KB)

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Février 2018

Les poumons de l’immobilier sont-ils solides ?

Une nouvelle fois, sur le répondeur d’OSONS!, l’appel d’une personne avant son rendez-vous avec un agent immobilier. Cette personne envisage d’acheter un bien, mais ayant entendu parler des odeurs à Saint-Malo, elle préfère appeler OSONS! pour en avoir le détail, écoutez…*

 

Prudents, nous nous sommes contentés de renvoyer l’intéressé vers les relevés mensuels des Nez malouins, publiés chaque mois sur notre site. Après tout, il s’agit d’un constat, il pourra juger par lui même.

Qui sait ? Le métier ou le costume d’agent immobilier risque d’être sérieusement modifié à l’avenir.

Pour ce mois-ci, les trois quartiers où l’immobilier peut se faire du souci sont Saint-Servan – Solidor, Rocabey – Alsace – Gare et La Marne.

Mais ne croyez pas qu’ailleurs ce soit meilleur ! Selon la direction du vent, d’autres quartiers de Saint-Malo peuvent être touchés. Voici un témoignage* que nous avons reçu, l’automne dernier, concernant la Montagne Saint-Joseph dans le quartier Espérance – Cottages :

 

* Le répondeur d’OSONS! enregistre régulièrement le mal-être ou les interrogations des malouins ou néo-Malouins. Les questionnements ou témoignages que nous publions sont anonymisés.

 

 Enfin ici, les Nez malouins vous présentent leur relevé du mois de février 2018, qui pèse 108 constations de nuisances olfactives et de poussières !

 

Télécharger (PDF, 130KB)

 

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Janvier 2018

En janvier 2018, les Nez des quartiers Saint-Servan et La Marne, épargnés par les vents du Nord-Est et Nord-Ouest et donc par les nuisances olfactives, ont relevé les nuisances lors de leurs déplacements dans la ville.

Par ailleurs, grâce à notre formulaire en ligne,

Signaler une nuisance olfactive ou de poussière

les Nez occasionnels sont de plus en plus nombreux à nous faire part de leurs constatations.

D’autres, à la Montagne Saint-Joseph, nous ont fait parvenir leur témoignage : « Suite à des odeurs très suffocantes et des retombées opaques dans l’air, nous avons contacté les bureaux de la TIMAC ce jour vers 11 H 30 pour signaler ces nuisances… C’est systématique à chaque fois que nous avons des vents d’Ouest nous subissons ces nuisances ». Après vérification, ce jour-là, les vents venaient du Sud-Sud-Ouest, ce qui indique l’origine des nuisances dans la Zone industrielle Sud où se situe Timab-Phosphéa et Timac Agro.

Enfin, ce mois-ci encore, nous avons reçu, une demande d’information d’un acheteur potentiel de bien immobilier à Saint-Malo.

Un clic sur ” Télécharger (PDF,159KB) ” et vous pouvez prendre connaissance du relevé des nuisances pour le mois de janvier 2018, établi à partir des constats faits sur formulaire de notre site ou envoyés par le réseau des Nez malouins :

Télécharger (PDF, 159KB)

Ce relevé est adressé à : Timac Agro, CCI Ille-et-Vilaine, AirBreizh, ARS35, DCIAD, DDCSPP35, DREAL, Ouest-France, Le Télégramme, Le Pays Malouin

 

Signaler une nuisance olfactive ou de poussière ici 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

OSONS! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Décembre 2017 et vœux pour 2018

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Décembre 2017 et vœux pour 2018

PUISSE DÉCEMBRE 2017 AUGURER DE L’ANNÉE 2018…

Télécharger (PDF, 147KB)

… NOUS FORMONS LE VŒU QUE 2018 NOUS APPORTERA CONNAISSANCE ET QUIÉTUDE SUR LA QUALITÉ DE L’AIR MALOUIN.

Avec l’aimable autorisation de Jean-François Batellier : dessin de janvier 1997, disponible en carte postale de collection (http://www.jf-batellier.com).

 

RECEVEZ TOUS NOS VŒUX DE SAINE RESPIRATION.

 

Signaler une nuisance olfactive ou de poussière ici 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

OSONS! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Novembre 2017

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Novembre 2017

Le réseau des Nez malouins poursuit son travail – collecter les signalements des nuisances olfactives ou des poussières à Saint-Malo – commencé il y a un an et demi et vous propose ici le relevé du mois de novembre 2017 :

Télécharger (PDF, 175KB)

Dorénavant, il est également possible de faire les signalements de nuisance directement sur le site de l’association OSONS! en remplissant le formulaire dédié, accessible en cliquant sur le bouton Signaler une nuisance olfactive ou de poussière en haut, à gauche du site.
Ce formulaire s’adresse à tou·te·s celles et ceux qui souhaitent faire un signalement d’une nuisance olfactive ou de poussière, et bien sûr aussi aux Nez du réseau des Nez malouins.

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

 Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

Des précisions après les articles de Ouest-France sur la qualité de l’air

La semaine passée, la qualité de l’air a fait l’objet d’une couverture média rarement égalée par Ouest-France. Même la page humoristique du samedi 4 novembre 2017 s’empare du sujet et se fait l’écho des difficultés de la journaliste qui a courageusement secoué le tapis >

Ces différents articles et interviews sont révélateurs du chemin qu’il reste à faire et de la vigilance à exercer. Ils illustrent en grande partie ce à quoi Osons! a été confronté depuis deux ans. Ils montrent aussi trois mondes qui ne rencontrent pas souvent celui des simples personnes et de leurs associations qui se démènent pour améliorer, voire changer le sort commun qui leur est réservé.

Le monde des élus, qui progresse (peut-être). La preuve, en fin 2016, le président de Saint-Malo Agglomération traitait le réseau des Nez malouins de « Renifleurs », aujourd’hui, il fait financer une étude. Pour autant, nous ne pouvons vous indiquer la hauteur de l’engagement financier correspondant à « l’envergure inégalée » de celle-ci (évoquée dans OF du 1/11/17 ). Les coûts, entendus mais non officiels, de cette étude au bénéfice de toute la population, seraient inférieurs au soutien financier de l’agglomération à un seul skyper (180.000 € en six ans, délibérations 28-2012 et 26-2015) …

Le monde des absents, l’État, la Région, la CCI, dont il est question dans l’article de Ouest France du 31/10/2017. L’État dont le rôle est, rappelons-le, de contrôler les installations classées et dont certains services (la DDAS) s’étaient prononcés négativement lors de l’autorisation demandée par la Timac en 2006. La Région dont nous ne savons pas si le nouveau cahier des charges pour l’exploitation du port comporte des mesures spécifiques pour le déchargement des bateaux. La CCI en attente de l’attente, au risque d’être attendue …

Enfin le monde scientifique. Les articles de Ouest-France, non spécialisés par nature, laissent transparaître des éléments à relever dès maintenant pour éviter les impasses de demain.

  • Les mesures des émanations d’odeurs, de poussières et donc de leur inhalation directe, doivent porter sur les pics et les fréquences et pas seulement sur les moyennes annuelles évoquées par le journal. Pour illustrer, un faible ensoleillement annuel n’a jamais empêché les coups de soleil et leurs conséquences immédiates ou différées.
  • Il est incompréhensible de dire que les particules issues des industries de Saint-Malo, seraient classées dans la catégorie des nuisances sans relation avec les risques sanitaires et dans le même temps que leur type est inconnu. Si certaines particules, provenant de la pollution automobile notamment, ont la facilité à pénétrer profondément dans les poumons, n’y a-t-il parmi les aspects sanitaires que cette particularité à surveiller ?
  • Que les particules ne soient pas quantifiées dans l’air de Saint-Malo, c’est une chose, mais que leur type soit inconnu serait une découverte grave et étonnante. D’autant que la CCI et la Timac sont parties prenantes au dossier, les filtres des installations industrielles malouines en sont certainement remplis. Cependant, si cela était le cas, à quoi servent les analyses régulières des entreprises et leur contrôle par l’État ? seront-elles confrontées aux résultats d’Air Breizh ?

La transparence et la participation citoyenne sont essentielles dans ce dossier, sans la seconde il n’y aurait aucune chance d’obtenir la première. Les mois de mobilisation du réseau des Nez malouins ( que chacun peut rejoindre ) et d’OSONS! ont montré qu’au final la détermination peut bousculer l’apathie, voire les moqueries.

D’ores et déjà les relevés mensuels effectués sur les odeurs dans la ville ont permis d’objectiver ce qui, auparavant, se disait sous le manteau ou plutôt sous le mouchoir. Nous savons que les exigences imposées en matière d’émanation d’odeur ne sont pas respectées. Nous savons que les autorités disposent de l’ensemble des relevés que nous continuons d’effectuer. Nous espérons, malgré les témoignages récurrents, que la santé des malouins n’est pas affectée par une mauvaise qualité de l’air. Nous exigeons que ceux qui en sont responsables, ou qui ont la charge de leur contrôle, y mettent fin sans attendre. Nous exigeons que toutes les pièces de ce dossier, dont le détail des analyses et leur cahier des charges (que nous demandons en vain pour l’instant), soient portées à la connaissance du public.

Le comité d’animation d’OSONS!

Les dessinateurs de Ouest-France ne manquent pas d’air

Vu dans Ouest-France de Samedi 4/11/2017 (compris le commentaire)

” Apnée (nez) médiatique. Pas facile à Saint-Malo d’obtenir des éclaircissements spontanés sur la qualité de l’air, même si les mauvaises odeurs et les mousses abondantes laissent supposer que ce que nous respirons n’est pas parfait. Si ce n’était pas le cas, pourquoi se donnerait-on autant de mal pour esquiver nos questions ? Quand la presse vient renifler un tel sujet (enquête de Ouest-France de mardi et mercredi), d’aucuns retiennent leur souffle…l’air de rien. “

 

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Octobre 2017

Peu transparente, la qualité de l’air inquiète

Le relevé des nuisances du mois d’octobre 2017 est d’une “envergure inégalée” !

Et les témoignages et les signatures sur la pétition se multiplient.

Télécharger (PDF, 201KB)

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Septembre 2017

SEPTEMBRE 2017 : une vraie rentrée !

Si les mois d’été ne constituent pas une nette rupture  dans le domaine des pollutions olfactives, le mois de septembre marque une vraie rentrée (8 pages d’observations, un record !). De la Découverte au Sillon, de la Guymauvière à Saint-Servan, du lycée Jacques Cartier à l’Hôpital, de la Médiathèque à Carrefour, … les Malouin-e-s ne peuvent ignorer que les vacances sont terminées !

Télécharger (PDF, 184KB)

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57