• ————————————————————————————————————————————————————————————–

Le réseau des NEZ à Saint-Malo

Le réseau des NEZ à Saint-Malo

serveimage-1“C’est un roc ! … c’est un pic … c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule !”

Comme Cyrano, ayez soif d’idéal …, un air respirable est possible dans notre ville. Rejoignez le réseau des NEZ, nouvelle étape pour la qualité de l’air à Saint-Malo!

Actuellement, le réseau des NEZ est déjà opérationnel dans cinq quartiers.

Comment ça marche? Les personnes volontaires, les NEZ, font un relevé des nuisances qu’elles constatent en remplissant un formulaire. Les NEZ sont regroupés par zone géographique, quartier, îlot, rue … et s’organisent pour faire les relevés afin de transmettre à Osons l’air, à la fin de chaque mois, le récapitulatif des nuisances observées dans leur secteur. Ces récapitulatifs seront publiés sur le site d’Osons! onglet “Osons! l’air” ), communiqués à la presse, et si nécessaire à l’Inspection des Installations Classées.

Le résultat des observations nous aidera également à définir les sites sur lesquels seront effectués les prélèvements pour les faire analyser par un laboratoire indépendant. Ces analyses seront financées par

Une souscription citoyenne pour financer des analyses indépendantes

.

Rejoignez le réseau des NEZ malouins !  C’est la mobilisation des tous les quartiers qui fera réagir !

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

 

 

TIMAC, il n’y pas que la presse nationale qui s’en mêle

Le dernier numéro de l’hebdomadaire l’Express consacrait un dossier d’une dizaine de pages à l’empire Roullier.

Télécharger (PDF, 1.24Mo)


Osons n’a pas attendu que la presse nationale se saisisse des interrogations que soulève cette activité industrielle au cœur de la ville et prend au sérieux les inquiétudes des malouin-e-s à propos de la qualité de l’air qu’ils respirent. Depuis un mois, l’association diffuse un formulaire dans lequel elle appelle les  citoyens malouins à réaliser un véritable recensement en notant la nature (fumée, odeur, dépôt…) et les circonstances (lieu, date, heure) des « désagréments », générés par la TIMAC et autres entreprises, observés.

Ce document est téléchargeable sur ce site  OSONS L’AIR À ST MALO version 2 (1)

Les résultats de cette enquête permettront de demander aux pouvoirs publics un audit complet, le but étant d’obtenir des responsables qu’ils prennent toutes les mesures qu’il convient pour supprimer tous les effets gênants et peut-être nocifs de ces émanations. Osons réagir !

 

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO