• ————————————————————————————————————————————————————————————–

Port de Saint-Malo : Questions sur les carburants

Port de Saint-Malo : Questions sur les carburants

L’un des lecteurs attentifs des publications d’OSONS! que nous remercions, nous a fait remarquer que notre article sur ” le port et l’appel d’offres de la Région ” comportait une erreur. Nous y mentionnons l’utilisation de fuel lourd (ou fuel / oil) par les bateaux de croisière. Or la Manche et la mer du Nord font partie des zones dites ECA (Emission Control Areas / Zones de Contrôle des Émissions), au même titre que les côtes nord-américaines et à la zone des Caraïbes sous contrôle US, depuis 2015 une règlementation plus sévère (moins laxiste) est appliquée à ces zones.

L’Organisation maritime internationale (OMI), organe exécutif en charge du transport maritime international au sein de l’ONU, fixe les seuils de teneur en soufre pour les combustibles marins. Selon les règlementations, prévues à l’annexe VI de la convention MARPOL pour la prévention de la pollution de l’air causée par les navires, depuis 2015 dans les zones ECA, le seuil de 0,1% est la limite, contre 1% précédemment. Les règlementations relatives à la teneur en soufre des combustibles sont transposées dans les législations nationales (i.e. European Directive 2012/33/EU) ou local (i.e. California Code of Regulations section 2299.2, title 13).

Il est évident que nous ne maîtrisons pas les spécificités des différents carburants marins et les publications de l’Organisation maritime internationale l’OMI sont bien complexes (OMI : l’institution spécialisée des Nations Unies chargée d’assurer la sécurité et la sûreté des transports maritimes et de prévenir la pollution des mers par les navires).

LE TITANIC- et ses quatre panaches de fumée. Nos décideurs ont-ils vraiment évolué depuis ? Oui! Ils sont plus malins.

Cependant, nous avons remarqué deux éléments :

  • Le premier, c’est que ce n’est pas le fuel lourd qui est interdit, mais l’utilisation d’un fuel dont la teneur en soufre dépasserait le seuil de 0,1%. Est-ce le seul critère pour caractériser un fuel lourd ?
  • Le second est que dans la zone E.C.A. des côtes nord-américaines et la zone des Caraïbes sous contrôle US, d’autres critères supplémentaires existent notamment sur les émissions de particules, pourquoi pas en Manche ?

Toute aide d’une personne, plus compétente que nous, serait la bienvenue.

Mais pour l’instant nous nous contenterons de reprendre les éléments de règlementation telle que nous la comprenons. En 2014, la seule alternative semblait être l’utilisation d’un fuel marin particulier, aujourd’hui il est question de l’utilisation du gaz. Mais forts de l’expérience d’industriels et d’États qui nous leurrent régulièrement en matière de pollution, l’effet sur l’environnement des produits de remplacement aiguise notre intérêt et nous tentons de ne pas reprendre les éléments de leur communication sans vérifier les termes exacts des règlementations.

Port de Saint-Malo : Un nouvel appel d’offres plus respectueux de l’environnement ?

Port de Saint-Malo : Un nouvel appel d’offres plus respectueux de l’environnement ?

C’est l’occasion ou jamais pour la région, le 24 septembre 2018, le président de la Région Bretagne va demander au Conseil Régional de mettre un terme à l’appel d’offres pour la gestion 2019-2037. La procédure, lancée en décembre 2016, ne semble pas adaptée à la réalité des besoins et un seul candidat est en lice, la CCI. On peut supposer que la Région, placée dans une situation de non-concurrence, n’a d’autre solution que de reformuler les termes de sa consultation. En général, pour pouvoir changer les règles, notamment en matière de prises en charge des équipements par le concessionnaire, seule une nouvelle procédure peut assurer la légalité. C’est ce qui semble apparaître dans l’une des phrases de la déclaration de presse (ici) « La Région Bretagne assurera ainsi directement la maîtrise d’ouvrage de l’opération de modernisation du terminal ferry pour redonner des capacités d’investissements au futur opérateur portuaire ».

En gros :  CCI 1 / Région 0 ?

Mais s’il est un domaine qui doit inquiéter chaque Breton et chaque Malouin, ce sont les conditions, les contraintes environnementales qui seront posées dans ce nouvel appel d’offres. Pour rappel, nous n’avions pas pu consulter le premier.

La future concession sera conclue pour une période allant jusque 2037, inutile de dire que si les exigences de la Région sont minimales, nous n’avons pas fini de voir les nettoyages polluants des outils du port (ici), les déchargements en vrac (ici), ou les procès-verbaux tardifs concernant l’entretien des cuves d’acide. Et quid du développement du « transport de voyageurs depuis le terminal ferry du Naye » si les bateaux de croisière continuent d’utiliser leur fuel lourd en mer comme à quai (ici).

La Région s’est « plantée » en lançant son appel d’offres, tant mieux, c’est une opportunité. Nous appelons chacun à la responsabilité environnementale et d’abord les élus qui vont décider d’un cahier des charges qui affectera la vie des vingt prochaines années et à l’issue desquelles la bataille pour l’environnement sera perdue ou gagnée selon les décisions d’aujourd’hui.

Et puisque cette bataille va nécessiter des adaptations, des ajustements, de la réactivité, pour quelle raison la Région ne gère-t-elle pas elle-même les installations du port, puisque les investissements sont impossibles pour les concessionnaires ? Cela permettrait peut-être de mettre fin à l’irresponsabilité – impunité qui règne actuellement.

Au fait, avez-vous entendu parler de la qualité de l’eau, composition chimique ( quantité d’oxygène, matières en suspension, PH, principaux polluants, métaux lourds…), bref les résultats de l’enquête sur la période récente de mortalité des poissons (ici)?

L’information des citoyens serait-elle également sur le flanc ?

Pour en savoir plus :

  • la communication de la région en juin 2018 (ici)
  • la communication de la région sur le nouvel appel d’offres (ici)

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Août 2018

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Août 2018

L’école d’été sur l’Internet des Objets industriels (IIOT) a lieu cette année à Saint-Malo. Nous sommes heureux de voir que la qualité de l’air à Saint-Malo soit le sujet d’application pour l’étude des objets connectés.

Nous n’imaginons pas que ce choix est lié à la situation malouine, sur laquelle les Nez malouins  témoignent chaque mois. Voici leur relevé du mois d’août :

Télécharger (PDF, 147KB)

 

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Juillet 2018

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Juillet 2018

Le mois de juin n’aura été qu’un souvenir fugace dans la mémoire de Malouins. À Saint-Malo, en juillet ça fume, ça pue ! Sous la chaleur, les odeurs ; certains rêvent de déménager ! 

« Je viens d’arriver chez moi, à Saint-Servan, après avoir passé une journée fort agréable en campagne. L’odeur nauséabonde me fait revenir à la réalité honteuse que Saint-Malo méprise ses habitants. Je regrette de plus en plus mon choix de m’être installée dans cette ville polluée par la Timac. Vivement mon déménagement ! » 

(9 juillet 2018 – Place Bouvet)

 Les Nez malouins vous présentent le relevé du mois de juillet, où l’on constate que, comme souvent, le charme du quartier de Saint-Servan est sapé par des effluves désagréables.

Télécharger (PDF, 139KB)

 

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Juin 2018

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Juin 2018

Le groupe Roullier (Timac Agro et Phosphea) mène une intense campagne de communication. Après les portes ouvertes, le concert de rock dans l’enceinte de l’usine, linauguration du « centre mondial de l’innovation », voici « le parcours d’émerveillement » (sic) destiné aux élèves du collège du Sacré Coeur (Le Pays Malouin du 21 juin 2018).

Ne soyons pas mauvaise langue, Timac Agro a bel et bien émerveillé les malouins qui ont connu un mois de juin « normal »…

Télécharger (PDF, 89KB)

                                 … ce qui a créé les conditions idéales pour cette belle campagne de communication ou… d’enfumage ?

 

Signaler une nuisance olfactive ou de poussières ici

Signer la lettre ouverte ici ou

 

 

 

 

 

 

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

Les mauvaises odeurs dans le collimateur

Les mauvaises odeurs dans le collimateur

OSONS ! et le réseau des Nez malouins saisissent le préfet et interpellent la ville, la CCI et les entreprises sur les nuisances olfactives et de poussières sur la ville de Saint-Malo.
La brochure est disponible en contactant OSONS! : osons@osons-a-stmalo.com ou osonslair@osons-a-stmalo.com

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Mai 2018

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Mai 2018
L’an prochain, les « étonnants voyageurs » s’offriront un voyage au pays des étranges odeurs : Saint-Servan.

En effet, la palme des nuisances revient une fois de plus à Saint-Servan : sur 115 constatations, 87 concernent le quartier Saint-Servan – Solidor, dans ce relevé du mois de mai.

Télécharger (PDF, 153KB)

15 mois de relevés, réalisés par le réseau des Nez malouins, ont été compilés, analysés et cartographiés dans une brochure « malo NEZ », publiée en avril 2018.
Cette brochure est destinée à informer, alerter citoyens et médias et à appeler les autorités à se saisir de la question.
—————————————————————————————–

Signaler une nuisance olfactive ou de poussières ici

Signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

malo NEZ – La saisine du Préfet

30 mai 2018

Saint-Malo. 963 relevés de mauvaises odeurs en quinze mois

31 mai 2018

Odeurs. Le réseau des nez rend sa copie

Le collectif Osons ! ne veut plus se pincer le nez

15 mois de relevés, réalisés par le réseau des Nez malouins, ont été compilés, analysés et cartographiés dans une brochure « malo NEZ », publiée en avril 2018.
Cette brochure est destinée à informer, alerter citoyens et médias et à appeler les autorités à se saisir de la question.

La brochure est disponible en contactant OSONS! : osons@osons-a-stmalo.com ou osonslair@osons-a-stmalo.com

Port de Saint-Malo. Des poussières qui font tousser Osons !

Port de Saint-Malo. Des poussières qui font tousser Osons !

L’association citoyenne Osons! diffuse une vidéo

Sur le port de Saint-Malo…

Ces photos témoignent de la pratique du déchargement au godet sur le port de Saint-Malo, qui entraîne la dispersion de poussières aux quatre coins de la ville.#alertepollution à #SaintMalo

Gepostet von Osons l'AIR à Saint-Malo am Mittwoch, 16. Mai 2018

montrant la dispersion des poussières au moment des déchargements des bateaux dans le port de Saint-Malo. Un montage de photos datant d’avril 2018. Elle entend ainsi dénoncer le problème des déchargements au godet.

Pour signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations

40 ter Square des Caraïbes

35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57

Relevé des nuisances à Saint-Malo – Avril 2018

En avril 2018, les malouins de tous les quartiers – d’Intra-Muros à La Découverte, de Rothéneuf à Saint-Servan – dénoncent les nuisances olfactives et rappellent également une autre pollution malouine : la dispersion des poussières lors des déchargements des bateaux, à visionner dans le photomontage suivant :

Et ci-dessous, les Nez malouins vous présentent
leur relevé de nuisances olfactives et de poussières du mois d’avril 2018 :

Télécharger (PDF, 120KB)

 

Signaler une nuisance olfactive ou de poussières ici

Signer la lettre ouverte ici ou

Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter

Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Téléphone : 07 69 07 83 57