• ————————————————————————————————————————————————————————————–

Une souscription citoyenne pour financer des analyses indépendantes

Nous n’avons pas la prétention de réaliser des analyses exhaustives, nous n’en avons pas les moyens. Il s’agit de créer un moyen de pression citoyenne pour obtenir des analyses d’air et de poussières qui mesurent précisément l’impact des activités industrielles du port et de la zone industrielle (Timac, Timab en particulier) et non pas seulement des analyses généralistes, même si elles incluent les particules fines comme déjà réalisées en 2010 par Airbreizh sur commande de la mairie. Ce n’est pas suffisant !

Le laboratoire Kudzu sera en charge des analyses sur les polluants d’origine organique et sur les métaux lourds. Un autre laboratoire sera en charge des analyses portant sur les polluants d’origine minérale.

Le coût de ces analyses indépendantes est estimé à 5000€

Dès maintenant participez à la souscription pour financer les analyses d’air et de poussières en utilisant le formulaire à télécharger ici . Peu importe le montant, 5€, 10 ou 50, voire 100€ ou plus, chacun d’entre nous peut augmenter la pression citoyenne sur les décideurs.

Dès que la somme nécessaire sera recueillie nous pourrons réaliser les prélèvements, à l’aide des outils du laboratoire, aux moments opportuns.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

 

 

Le réseau des NEZ à Saint-Malo

serveimage-1“C’est un roc ! … c’est un pic … c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule !”

Comme Cyrano, ayez soif d’idéal …, un air respirable est possible dans notre ville. Rejoignez le réseau des NEZ, nouvelle étape pour la qualité de l’air à Saint-Malo!

Actuellement, le réseau des NEZ est déjà opérationnel dans cinq quartiers.

Comment ça marche? Les personnes volontaires, les NEZ, font un relevé des nuisances qu’elles constatent en remplissant un formulaire. Les NEZ sont regroupés par zone géographique, quartier, îlot, rue … et s’organisent pour faire les relevés afin de transmettre à Osons l’air, à la fin de chaque mois, le récapitulatif des nuisances observées dans leur secteur. Ces récapitulatifs seront publiés sur le site d’Osons! onglet “Osons! l’air” ), communiqués à la presse, et si nécessaire à l’Inspection des Installations Classées.

Le résultat des observations nous aidera également à définir les sites sur lesquels seront effectués les prélèvements pour les faire analyser par un laboratoire indépendant. Ces analyses seront financées par

Une souscription citoyenne pour financer des analyses indépendantes

.

Rejoignez le réseau des NEZ malouins !  C’est la mobilisation des tous les quartiers qui fera réagir !

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Vous étiez là !

150 citoyens qui, comme pour le tarif de l’eau, n’ont plus l’intention de déléguer leurs droits, leur résistance, à des réuion30062016autorités absentes depuis si longtemps qu’aucun malouin lucide et cohérent n’imagine qu’une solution puisse venir du château.

Notre réunion du 30 juin avait deux objectifs, en plus de permettre aux malouins de dire leur exaspération et leur inquiétude, il s’agissait de former le réseau des « nez » de Saint-Malo et de lancer la souscription pour le financement d’analyses sous contrôle des citoyens.

Le premier de ces objectifs est atteint et dans les prochaines semaines le site d’OSONS se fera la tribune des observations du réseau qui s’est constitué et que nous ferons vivre et grossir.

Le second a bien débuté, le montant collecté pour la souscription pourra être suivi sur le site dans les prochains jours. Notre objectif est de 5000€ pour financer quatre points d’analyse dans Saint-Malo (intra-quai du Val, Rocabey-Les thermes, la Montagne St Joseph-Le Petite Paramé et le secteur hôpital-Découverte). La règle est simple, OSONS ! passe un contrat transparent avec ceux qui le veulent, l’argent collecté servira uniquement aux analyses et chaque donateur aura accès aux comptes.

DSC09979Dans les deux cas, le but est de faire de notre indépendance et de notre engagement le moyen de mettre un terme à des nuisances répétées et incessantes. Notre volonté est de savoir ce que nous respirons pour agir sur ceux qui pilotent l’activité industrielle et ceux qui devraient la contrôler. Elle est de savoir si les conséquences sur la santé sont différentes à Saint-Malo par rapport au reste du pays.

Devant l’opacité et la collusion qui règnent à Saint-Malo sur la question de la qualité de l’air, chacun peut prendre la liberté de contrôler sa vie, pour un euro, dix ou cent. En versant pour la souscription, chacun peut décider d’être l’employeur d’un laboratoire dont la conclusion du travail n’aura de compte à donner qu’à l’intérêt général, à notre bien commun, l’air que nous respirons.

Les articles de Ouest-france sur le Web (cliquer) et papier (cliquer)

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

 

AVEC VOUS !

(Les dernières nouvelles dans Ouest-France, pour le voir cliquer ici)

Les courriers à la mairie, la Région, la CCI, les articles de presse, les tracts, les affiches et toute l’énergie dépensée pour obtenir la transparence sur la qualité de l’air à Saint-Malo se heurtent au mur du silence. Depuis quarante ans les pétitions se succèdent sans effet, l’énergie des citoyens isolés ne peut pas lutter contre les lobbies et les puissants de Saint-Malo.

Face à cela OSONS! vous propose une alternative, celle d’agir collectivement pour placer les autorités et les responsables économiques devant la réalité vécue au quotidien par toute une partie de la population résidant ou travaillant à Saint-Malo.

Nous disposons des éléments techniques et les devis pour faire réaliser les analyses pour vérifier, au moins en partie, la nature des émanations et des poussières qui se déposent régulièrement sur les voitures ou le linge …

Nous appelons tous les malouins, et particulièrement les 1300 personnes qui ont signé notre pétition sur papier ou par internet, à nous rejoindre le 30 juin à 19h à la maison des associations. Le but est de mettre en œuvre notre engagement de faire réaliser ses analyses sur l’air et les poussières, de lancer la souscription nécessaire et de préparer le top départ des prélèvements.

Vous êtes tous attendus le 30 juin à 19h à la
Maison des associations 35 rue Ernest Renan à Saint-Malo

Télécharger (PDF, 407KB)

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO