• ————————————————————————————————————————————————————————————–

Le Réseau des Nez malouins a un an

 Le 2 juillet 2017, le réseau des Nez malouins a un an !

Pour célébrer cet anniversaire, Osons ! et le réseau des Nez malouins ont invité les voyageurs du train à grande vitesse à l’exposition de ses 12 relevés et offert en souvenir une carte postale de bienvenue.

Dans le tohu-bohu ambiant, Monsieur le Maire et ses invités – professionnels du tourisme et journalistes – n’ont pas, malheureusement, pu s’y attarder. Gageons qu’ils se sont renseignés ultérieurement.

En attendant, cette année n’a pas été vaine, puisque Saint-Malo-Agglo, la CCI, et la Timac ont demandé à Air Breizh de réaliser non seulement des analyses de l’air, mais également des analyses de poussières, validant ainsi nos actions.

Espérons que la transparence suivra et que les nuisances olfactives seront également traitées… .

Bel été à tou-te-s dans l’air iodé malouin !

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO
Téléphone : 07 69 07 83 57

Demande de transparence

En juin 2017, nous avons adressé une demande de transparence au Préfet, au Président de Saint-Malo Agglomération et à la Timac … . Nous attendons les réponses.

 

Courrier du 12 juin 2017 à la TIMAC :

Télécharger (PDF, 184KB)

Courrier du 14 juin 2017 au Préfet :

Télécharger (PDF, 184KB)

Courrier du 26 juin 2017 au Président de Saint-Malo Agglomération :

Télécharger (PDF, 184KB)

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO
Téléphone : 07 69 07 83 57

 

JOURNÉE NATIONALE POUR LA QUALITÉ DE L’AIR à Saint-Malo

Le 21 SEPTEMBRE 2016

OSONS! appelle à un RASSEMBLEMENT à 17H30 à la GARE

21septjouneeair

À l’occasion de la Journée nationale pour la qualité de l’air , le mercredi 21 septembre, Osons! et les 1500 signataires de la lettre ouverte

Qualité de l’air à Saint-Malo. OSONS! adresse une lettre ouverte aux responsables.

adressée, il y a presque un an, à Monsieur le Maire de Saint-Malo, le PDG de la Timac, le Pdt de la CCI, rappellent qu’ils n’ont toujours pas reçu la moindre réponse à leur demande.

La fin de l’été, qui a été marquée par des nuisances olfactives éprouvantes pour les habitants des quartiers de Saint-Servan, La Marne, Rocabey-Alsace-Gare, montre que les promesses d’amélioration faites par la TIMAC aux quelques habitants qui se sont adressés directement à elle, n’ont pas été tenues.

Pour montrer leur détermination,

Osons! appelle les malouin-e-s à se rassembler,

muni-e-s d’un masque anti-poussières ou d’une pince à linge,

Mercredi 21 septembre de 17h30 à 18h30 sur l’esplanade de la gare.

Ouest-France en parle ici

Télécharger (PDF, 304KB)

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

 

Vous étiez là !

150 citoyens qui, comme pour le tarif de l’eau, n’ont plus l’intention de déléguer leurs droits, leur résistance, à des réuion30062016autorités absentes depuis si longtemps qu’aucun malouin lucide et cohérent n’imagine qu’une solution puisse venir du château.

Notre réunion du 30 juin avait deux objectifs, en plus de permettre aux malouins de dire leur exaspération et leur inquiétude, il s’agissait de former le réseau des « nez » de Saint-Malo et de lancer la souscription pour le financement d’analyses sous contrôle des citoyens.

Le premier de ces objectifs est atteint et dans les prochaines semaines le site d’OSONS se fera la tribune des observations du réseau qui s’est constitué et que nous ferons vivre et grossir.

Le second a bien débuté, le montant collecté pour la souscription pourra être suivi sur le site dans les prochains jours. Notre objectif est de 5000€ pour financer quatre points d’analyse dans Saint-Malo (intra-quai du Val, Rocabey-Les thermes, la Montagne St Joseph-Le Petite Paramé et le secteur hôpital-Découverte). La règle est simple, OSONS ! passe un contrat transparent avec ceux qui le veulent, l’argent collecté servira uniquement aux analyses et chaque donateur aura accès aux comptes.

DSC09979Dans les deux cas, le but est de faire de notre indépendance et de notre engagement le moyen de mettre un terme à des nuisances répétées et incessantes. Notre volonté est de savoir ce que nous respirons pour agir sur ceux qui pilotent l’activité industrielle et ceux qui devraient la contrôler. Elle est de savoir si les conséquences sur la santé sont différentes à Saint-Malo par rapport au reste du pays.

Devant l’opacité et la collusion qui règnent à Saint-Malo sur la question de la qualité de l’air, chacun peut prendre la liberté de contrôler sa vie, pour un euro, dix ou cent. En versant pour la souscription, chacun peut décider d’être l’employeur d’un laboratoire dont la conclusion du travail n’aura de compte à donner qu’à l’intérêt général, à notre bien commun, l’air que nous respirons.

Les articles de Ouest-france sur le Web (cliquer) et papier (cliquer)

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

 

AVEC VOUS !

(Les dernières nouvelles dans Ouest-France, pour le voir cliquer ici)

Les courriers à la mairie, la Région, la CCI, les articles de presse, les tracts, les affiches et toute l’énergie dépensée pour obtenir la transparence sur la qualité de l’air à Saint-Malo se heurtent au mur du silence. Depuis quarante ans les pétitions se succèdent sans effet, l’énergie des citoyens isolés ne peut pas lutter contre les lobbies et les puissants de Saint-Malo.

Face à cela OSONS! vous propose une alternative, celle d’agir collectivement pour placer les autorités et les responsables économiques devant la réalité vécue au quotidien par toute une partie de la population résidant ou travaillant à Saint-Malo.

Nous disposons des éléments techniques et les devis pour faire réaliser les analyses pour vérifier, au moins en partie, la nature des émanations et des poussières qui se déposent régulièrement sur les voitures ou le linge …

Nous appelons tous les malouins, et particulièrement les 1300 personnes qui ont signé notre pétition sur papier ou par internet, à nous rejoindre le 30 juin à 19h à la maison des associations. Le but est de mettre en œuvre notre engagement de faire réaliser ses analyses sur l’air et les poussières, de lancer la souscription nécessaire et de préparer le top départ des prélèvements.

Vous êtes tous attendus le 30 juin à 19h à la
Maison des associations 35 rue Ernest Renan à Saint-Malo

Télécharger (PDF, 407KB)

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

RENCONTRE AVEC LA TIMAC

Suite à la plainte de Mme K auprès de la mairie au sujet des odeurs, celle-ci est contactée par la Timac qui lui accorde un rendez-vous.  À sa demande, Osons! l’a accompagnée.

Voici les réponses de la Timac :

  1. Sur les odeurs : Elles sont mesurées par une équipe agréée COFRAC . En revanche les conditions de mesures et d’analyses (jours, heures de production, … ) ne sont pas rendues publiques.

    La Timac n’aurait reçu que six plaintes lors des douze derniers mois et ne se rendrait pas compte des désagréments qu’elle produit ! Lisent-ils le journal ?

    Cependant elle sait que la dégradation ressentie par les habitants depuis trois ans environ est liée à un approvisionnement de matières premières qui ne serait toujours pas stabilisé (en cause, le Printemps Arabe), leurs qualités différentes provoquant des odeurs plus ou moins fortes quand elles sont chauffées.

  1. Sur le déchargement des bateaux : Une commission, réunissant les opérateurs manutentionnaires sous le pilotage de la CCI, a décidé d’établir des procédures pour définir sur quel quai décharger. On devrait voir des améliorations d’ici la fin de l’année !

    Mais pourquoi ne l’ont-ils pas fait plus tôt ?

    Un seul changement de quai de débarquement n’évitera pas la dispersion des poussières si celui-ci continue à se faire au godet !

  1. Sur l’absence de réponse à lettre ouverte : L’ancien directeur marketing est parti en novembre et le nouveau n’est arrivé qu’en mars (c’est la faute à pas de chance!). Et de mars à juin ?

    Grâce à la pression de la mobilisation citoyenne en cours

  • La Timac, la CCI et la Mairie ont mis en place depuis décembre dernier une procédure renvoyant directement toutes les plaintes à la Timac.

  • La Timac prépare un plan de communication (journée portes ouvertes et site internet dédié à l’information sur la maintenance) qu’elle mettra en œuvre dès septembre 2016.

  • Les dernières nouvelles : Un article de l’Ouest-France nous apprend que la ville est en train de travailler sur le dossier avec AirBreizh et qu’elle communiquera « à l’automne sur ce qu’ » elle « aura décidé de faire ».

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Comment la Timac répond aux plaintes !

Que s’est-il passé les 7 et 8 avril derniers ?

serveimage

Ces jours-là, une nouvelle odeur nauséabonde et irritante a déclenché des témoignages adressés à Osons ! et une réclamation auprès de la mairie qui, identifiant rapidement l’origine de la nuisance, l’a transmise à la … TIMAC qui répond :

« La Mairie de Saint-Malo vient de nous faire suivre votre réclamation.
Nous effectuons les recherches afin de déterminer les causes du désagrément et nous reviendrons vers vous pour vous tenir informé.
En attendant, nous arrêtons ce tout début d’après-midi une des productions susceptible de créer ces dérangements. »

Chacun pourra l’interpréter à sa façon, mais dans tous les cas, une entreprise doit maîtriser ses procédés de fabrication et leurs conséquences en termes de nuisances. Doit-on douter que cela soit le cas ?

A priori non, puisque, comme annoncé, dès le début d’après-midi du 8 avril les « dérangements » ont cessé, plus d’odeurs nauséabondes.

Le risque de nuisance serait donc connu pour chaque fabrication et les malouins transformés en cobayes ?

Les témoignages s’accumulent sur la boite mail d’OSONS l’AIR! et au delà de la dénonciation de l’altération de la qualité de vie, l’association OSONS! sera prochainement prête à organiser avec ceux qui le souhaitent la réalisation des analyses que les pouvoirs publics négligent.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

 

Samedi 26 mars à partir de 15 heures, sur l’esplanade St Vincent, l’association OSONS! proposera sa pétition aux malouins et aux touristes.

 Odeurs, poussières ça suffit! 

Les citoyens se mobilisent pour la qualité de l’air à Saint Malo. 

Samedi 26 mars à partir de 15 heures sur l’esplanade St Vincent 

Depuis de très nombreuses années, les malouin-e-s se plaignent des poussières intempestives et odeurs prégnantes et irritantes qui impactent la qualité de vie à Saint Malo. Plusieurs quartiers sont affectés au gré des conditions météorologiques.

Au delà de ces nuisances avérées, qu’en est-il de l’impact de ces émanations d’origine industrielle sur la santé?

La lettre ouverte-qu’OSONS a adressé au Maire de Saint Malo, au Président de la CCI (en responsabilité du port) et au PDG de la TIMAC, début novembre 2015, pose trois demandes:

– des analyses d’air complètes portant sur une période suffisamment longue pour mesurer l’impact à long terme, avec information transparente pour les citoyens

– faire cesser les dispersions de poussières liées à la manutention sur le port des produits en vrac et le tas de maerl stocké en extérieur

– mettre en oeuvre les dispositions techniques pour annuler la pollution olfactive

Aucune réponse à ce jour, les responsables politiques et économiques décident de négliger les préoccupations et les demandes des citoyens.

Cette lettre-pétition a recueilli 800 signatures (versions numérique + papier)!

En avant vers les 1000 et plus pour forcer leur attention! 

Samedi 26 mars à partir de 15 heures, sur l’esplanade St Vincent, l’association OSONS! proposera sa pétition aux malouins et aux touristes. 

Elle propose à tou-te-s ses adhérent-e-s, à toutes celles et tous ceux qui ont participé à l’enquête sur les nuisances, qui ont signé la pétition de se retrouver à cette occasion. 

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Pollution de l’air à Saint-Malo : Qu’en pensent les comités de quartier ?

Nous avons adressé un  un courrier aux comités des quartiers .

Une réponse : Le comité de quartier d’IntraMalo a souhaité nous rencontrer.

Les nuisances olfactives et les poussières sont de plus en plus souvent perçues par les habitants de ce quartier.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO

Pollution de l’air à Saint-Malo : Qu’en pensent les médecins ?

Nous avons adressé un  courrier aux médecins , généralistes, ORL, ophtalmologistes, pédiatres, endocrinologues, pneumologues … afin de vérifier les rumeurs sur l’impact de l’activité industrielle sur la santé des malouins. Certains médecins nous ont répondu n’avoir rien observé d’anormal.

La plupart des médecins se sont retranchés derrière l’absence d’étude épidémiologique , les maladies ont des origines multifactorielles et que dans l’état de leur connaissances ils ne pouvaient rien dire.

Trois médecins nous ont fait part, à titre privé, de leur suspicion quant aux relations entre certaines maladies observées à Saint-Malo et l’activité industrielle.

Aucun médecin ne s’exprimera publiquement.

 

Pour signer la lettre ouverte ici ou
Contacter Osons! l’air :   osonslair@osons-a-stmalo.com  ,  Facebook   ,  Twitter
 Osons! – Guichet des Associations – 40 ter Square des Caraïbes – 35400 ST MALO